SEKHMET

35.00
  • SEKHMET
  • SEKHMET

LINOGRAVURE, A4, BLACK
_

La Déesse du désert de la mythologie égyptienne aux deux visages.
Lors de ses colères cette déesse prenait les traits de SEKHMET (la puissante) la déesse guerrière personnifiant la puissance destructrice du Soleil.
Elle était représentée par une femme à tête de lion, elle pouvait provoquer de terribles sécheresses, des tempêtes et des épidémies, de sa bouche de lionne sortaient les vents du désert redoutables.
Elle incarnait l’aridité, le fléau, la vitesse du vent, le vacarme et la férocité.
Une fois apaisée, elle prenait la forme bienveillante et pacifique de BASTET, la femme chat. Symbole de la chaleur apaisante du soleil, adorée pour sa puissance, sa force et son agilité, elle incarnait la féminité, le calme, la rondeur, les courbes des dunes. Elle est la protectrice de la création, de la fertilité, des femmes portant la vie et est chargée de dispenser les bienfaits du soleil.
Ce mythe résonne tout particulièrement pour moi, qui reviens du désert Saharien, où j’ai pu y observer ce contraste saisissant entre la beauté des courbes délicates et harmonieuses des dunes, la finesse du sable, la chaleur énergisante du soleil, mais aussi, le chaos d’une tempête, où le vent prend la forme d’une colère sans limite, où le sable abrasif recouvre tout et empêche d’avancer, où le soleil une fois voilé laisse place à la froideur de la nuit.
Un dicton égyptien dit : “Il ne faut pas caresser le chat Bastet avant d'aborder la lionne Sekhmet".
Nous en sommes ici, à dompter l’indomptable, à accepter l’insaisissable et l’incertitude et espérer le retour de l’accalmie. Nul ne sert de résister face au vent, c’est en arrêtant d’être en lutte contre lui, en l’embrassant de toute notre humanité, et en dansant avec lui, qu’à l’aube nous apparaîtra des dunes de lumières.

Availability

  • WHITE paper
    3 in stock
  • KRAFT paper
    4 in stock